02 · Introduction

Cet ouvrage se penche sur la gigan­tesque forêt qui s’étend le long du flanc Sud-Est des Monts Bru­meux (S. « Hithae­glir »). Ce royaume Syl­vain est com­mu­né­ment appelé Fan­gorn (S. « Barbe de l’Arbre ») d’après le grand Ent que les Hommes connaissent sous le nom de « Syl­ve­barbe ». Les Elfes parlent de cette forêt sous la déno­mi­na­tion de Tau­re­moma (Q. « Forêt Noire »), tandis que les Hommes du Rohan l’appellent sim­ple­ment « Bois des Ents ». Amba­rona (Q. « Terre du Destin ») est la forme abré­gée du nom que les Ents lui donnent.

2.1 Aperçu

Fan­gorn est une région abri­tée qui héberge une société isolée, bai­gnée d’une atmo­sphère unique. L’écoulement du temps n’est pas le même sous l’épais feuillage des arbres de la forêt ; cette fuite du temps est bien trop lente pour une com­pré­hen­sion humaine. C’est un envi­ron­ne­ment par­ti­cu­lier adapté à la myriade de vieux Olvar qui résident ici sous l’œil atten­tif de leurs gar­diens Ents. Tout comme l’Ancienne Forêt d’Eriador, Fan­gorn est un reste d’une forêt qui cou­vrait autre­fois la majeure partie des Terres du Milieu occi­den­tales, une forêt presque aussi ancienne qu’Endor lui-même. Chaque plante, chaque cours d’eau, chaque pierre et chaque motte de terre se trou­vant entre ses lisières contient en lui cet héri­tage et semble être anime par une qua­lité par­ti­cu­lière de vie. Rien dans Fan­gorn n’est inanimé.

La Forêt de Fan­gorn s’allonge sur à peu près deux cents kilo­mètres à tra­vers une saillie de terres qui domine le Cale­nard­hon (Rohan) du Nord-Ouest. Attei­gnant envi­ron cent soixante kilo­mètres en son point le plus large, sa partie occi­den­tale atteint, en s’y glis­sant, les étroits canyons de la face orien­tale des Monts Bru­meux. La ligne des cimes avance à tra­vers la dis­tante lisière occi­den­tale de Fan­gorn, de telle façon que la forêt sur­plombe les basses terres. Même à cet endroit, tou­te­fois, la forêt est pro­té­gée par le ter­rain qui l’entoure. Deux rivières — la Clai­re­chaux au Nord et l’Onodló au Sud — coulent juste à l’intérieur des lisières de Fan­gorn et les col­lines sèches et rudes du Wold montent la garde à l’Est.

Fan­gorn est tou­jours une constante évi­dente face à l’agitation qui englou­tit les régions envi­ron­nantes. C’est un lieu enchanté, dont les légendes dis­suadent les enva­his­seurs, voi­lant la forêt d’une aura inat­ta­quable. Par consé­quent, tandis que les régions le long de ses lisières sont en per­ma­nence en état d’instabilité, le Bois des Ents demeure un bas­tion mys­té­rieux. Pen­dant que les peuples vont et viennent dans les ter­ri­toires voi­sins — leurs façons de vivre chan­geant, leurs villes étant dres­sées, puis en mines — per­sonne ne dérange le sombre royaume cou­vert d’arbres. Les routes com­mer­ciales évitent la forêt et aucun signe d’établissement per­ma­nent ne gâte le pay­sage de Fan­gorn. C’est une île étrange et appa­rem­ment restée à l’état sau­vage parmi les dif­fé­rentes civi­li­sa­tions des Terres du Milieu du Nord-Ouest.

Malgré son iso­le­ment, Fan­gorn occupe, néan­moins, un lieu stra­té­gique. La route Nord-Sud, qui passe entre l’Anduin et les Mon­tagnes Bru­meuses, jouxte la fron­tière orien­tale de Fan­gorn alors que la Trouée de l’Isen (Percée du Rohan) n’est pas très loin. Les Gués de l’Isen mettent en rela­tion les meilleures routes entre l’Eriador et le reste d’Endor, don­nant une valeur impor­tante à ce pas­sage. La route prin­ci­pale la plus impor­tante du monde civi­lisé passe à tra­vers cette passe large et her­beuse et relie le puis­sant Gondor aux terres se trou­vant à l’Ouest des Monts Bru­meux. Par consé­quent, bien que les évé­ne­ments pre­nant place en Fan­gorn demeurent en géné­ral à l’écart des his­toires des autres, la forêt a été le témoin de beau­coup des guerres et migra­tions les plus signi­fi­ca­tives autour de l’Hithaeglir méri­dio­nal. Bien sûr, au cours de la Guerre de l’Anneau qui fit rage pen­dant les der­niers jours du Troi­sième Âge, les évé­ne­ments condui­sirent en réa­lité les Ents et les Huorns qui dominent la Foret au cour de la grande lutte.

2.2 Chronologie

Le Deuxième Âge

1 — Éta­blis­se­ment d’un royaume Noldo au Lindon après la chute de Bele­riand, avec Gil-Galad en tant que roi. Les Ents émigrent de Bele­riand vers dif­fé­rentes par­ties des Terres du Milieu.

32 — Fon­da­tion de Númé­nor.

600‑1200 — Les Númé­no­réens explorent une grande partie des Terres du Milieu et entrent en contact avec les Hala­din (Daen Coen­tis) des Mon­tagnes Blanches. Des ports sont ins­tal­lés sur le Gwathló par Tar-Alda­rion à Fond Daer et Thar­bad.

750 — Les Noldor fondent l’Eregion et bâtissent Ost-in-Edhil.

1200–1500 — Les Númé­no­réens entre­prennent la construc­tion de for­te­resses et de havres tout au long de la côte occi­den­tale des Terres du Milieu. Au cours de cette époque, ils com­mencent à uti­li­ser inten­si­ve­ment les grandes forêts méri­dio­nales pour la construc­tion de navires.

1300 — Syl­ve­barbe vient s’installer dans ce qui devien­dra la Forêt de Fan­gorn est en fait sa rési­dence per­ma­nente, ame­nant de nom­breux Ents et Ents-femmes avec lui.

1500 — Les Elfes d’Eregion com­mencent à fabri­quer les Anneaux de Pou­voir sous la direc­tion de Sauron (sous l’aspect d’Annatar).

1600 — Sauron fabrique l’Anneau Sou­ve­rain.

1620 – Peau­rude emmène une grande partie du peuple Ent vivre dans les par­ties plus éle­vées de Fan­gorn.

1652 — Amon Lind est ache­vée.

1693–1700 — Sauron entre en guerre contre les Elfes d’Eregion. La plus grande partie de l’Eriador est dévas­tée par ses armées. De vastes éten­dues de forêts sont détruites et pro­duisent ce qui sera un jour le Pays de Dun. Sauron est vaincu par les Númé­no­réens et les Elfes et se retire au Mordor.

1760 — Bou­cle­feuille ramène son peuple à Fan­gorn.

1800–2251 — Les Númé­no­réens accroissent leurs pos­ses­sions dans les Terres du Milieu. C’est au cours de cette époque que le cercle d’Isengard est éga­lisé mais la for­te­resse sera construite plus tard. Sauron com­mence à envoyer des émis­saires aux Daen Coen­tis afin de sub­ve­nir leur reli­gion et de les tour­ner contre les Númé­no­réens, dont le nombre sup­plan­tera celui des Daen Coen­tis dans les Mon­tagnes Blanches à la fin de cette période. Les Ents et les Ents-femmes com­mencent len­te­ment à diver­ger dans leurs évo­lu­tions spi­ri­tuelles et les Ents-femmes sortent de la forêt jusqu’aux libres plaines auprès de Fan­gorn.

2500 — Les Ents-femmes tra­versent l’Anduin et font un jardin para­di­siaque de la zone qui sera nommée plus tard les Terres Brunes. Elles en apprennent beau­coup sur l’agriculture aux hommes de cette région.

3315 — Les Drúe­dain accom­plissent la rup­ture finale avec les Daen Coen­tis, rup­ture due à la des­cente de ces der­niers sur la pente du mal. Us éta­blissent leur rési­dence dans les zones den­sé­ment boi­sées des Mon­tagnes Blanches et de l’Enedwaith.

3319 — La Chute de Númé­nor et la Restruc­tu­ra­tion des Mers.

3320 — Fon­da­tion des Royaumes Exilés. Les Daen Coen­tis prêtent ser­ment et jurent fidé­lité à Elen­dil.

3325–3341 — De nom­breux Daen Coen­tis émigrent au Nord, soit au Pays de Dun, soit au Rhu­daur. Les pre­miers groupes le font pour des rai­sons de désac­cord avec les nou­velles reli­gions téné­breuses. Les autres groupes émigrent pour échap­per à la peur causée par la rup­ture du ser­ment.

3430 — La Der­nière Alliance des Elfes et des Hommes est formée pour affron­ter Sauron.

3434 — L’Alliance fait appel aux Daen Coen­tis ; ils refusent et, de ce fait, appellent la malé­dic­tion des par­jures sur leurs têtes.

3435 — La Bataille de Dagor­lad fait rage et les Ents-femmes sont per­dues.

3441 — Barad-Dûr est pris et Sauron est ren­versé. Isil­dur lui tranche le doigt por­tant l’Anneau Sou­ve­rain et le garde.

Le Troisième Âge

1 — Construc­tion de la tour d’Orthanc.

2 — Isil­dur tombe dans une embus­cade et meurt sur les Champs aux Iris, alors qu’il fai­sait route vers l’Arnor. On ne retrou­vera jamais l’Anneau sur son corps.

20 — Les Ents découvrent la dis­pa­ri­tion des Ents-femmes et les recherchent pen­dant les trois siècles sui­vants et spo­ra­di­que­ment après cela.

250–850 — Déclin pro­gres­sif d’Arnor.

250 — Début de l’établissement du Cale­nard­hon le long de la Route Ouest. Les migra­tions vers le Pays de Dun s’arrêtent à cette époque et le sys­tème cla­nique est réta­bli.

312 — Larach Duhn­nan devient un site majeur d’échanges du Pays de Dun.

350 — Tolwen ren­contre Syl­ve­barbe et ins­talle sa rési­dence dans la partie Nord-Est de la forêt.

500‑1400 — Le Cale­nard­hon est une pro­vince pros­père.

1000 — Sauron s’agite de nou­veau ; les Istari sont envoyés dans les Terres du Milieu afin de contre­ba­lan­cer sa pré­sence.

1050 — Des Hob­bits émigrent depuis la Vallée de l’Anduin jusqu’en Eria­dor, en tra­ver­sant les Monts Bru­meux ; cer­tains s’installent au Pays de Dun.

1050 — Le Gondor, au faîte de sa puis­sance, s’étend et construit de nom­breuses for­te­resses fron­ta­lières. Sauron repa­raît et gagne Dol Guldur.

1052 — Construc­tion de Tir Clai­re­chaux.

1300–1350 — Le Roi-Sor­cier fonde Angmar ; le Rhu­daur tombe sous son contrôle. Il com­mence à pro­je­ter la chute du Nord.

1409–1636 — Le Car­do­lan est envahi et décline len­te­ment. Thar­bad devient un port de voleurs et de contre­ban­diers.

1432–1447 — La Lutte Fra­tri­cide déchire le Gondor.

1600 — Des Hob­bits s’installent dans la Comté.

1630 — Un grand nombre de Hob­bits du Pays de Dun émigrent vers la Comté pour rejoindre les autres membres de leur race qui s’y trouvent déjà.

1636–1637 — La Grande Peste, une accu­mu­la­tion de mala­dies et de pes­ti­lences dévas­ta­trices, balaye le Rho­va­nion, le Gondor et l’Eriador. Le Cale­nard­hon entame un long déclin de son peu­ple­ment. Thar­bad perd 80% de sa popu­la­tion. Le Car­do­lan ne s’en remet­tra jamais. Les échanges avec le Nord dimi­nuent.

1640 — La capi­tale du Gondor est dépla­cée d’Osgiliath à Minas Anor.

1974–1975 — Les armées du Roi-Sor­cier enva­hissent l’Arthedain. Le der­nier roi d’Arthedain meurt mais les armées du Roi-Sor­cier sont défaites par les armées du Gondor et d’Eriador. Tous les Hob­bits migrent hors du Pays de Dun.

1980 — Le Roi-Sor­cier retourne au Mordor et y réunit les « Neuf ». Le Balrog de la Moria est libéré.

1981 — Amroth et Nim­ro­del dis­pa­raissent.

2050 — La cita­delle d’Orthanc est fermée ; une petite gar­ni­son est lais­sée sur place pour la garder. Le der­nier Roi du Gondor meurt sans héri­tier ; le pre­mier des Inten­dants Régnants dirige le Gondor.

2063 — Début de la Paix Vigi­lante. Quelques Dun­len­dings com­mencent à s’établir plus loin au Sud du Pays de Dun dans la Marche Occi­den­tale.

2460–2510 — Les Bal­choth enva­hissent le Gondor. Les Éothéod, menés par Eorl le Jeune, viennent à l’aide du Gondor et Cirion l’Intendant leur donne la terre du Cale­nard­hon en guise de récom­pense.

2710 — Les Dun­len­dings prennent le contrôle du cercle d’Orthanc.

2754 — Freca est tué par Helm le Mar­te­leur, Roi du Rohan.

2754–2758 — Wulf, le fils de Freca, sou­lève une armée de Dun­len­dings pour mar­cher sur le Rohan.

2758 — Le Long Hiver saisit le pays. Les Eas­ter­lings enva­hissent le Rohan en tra­ver­sant l’Anduin. Les Hara­drim d’Umbar attaquent le Gondor. Voyant sa chance à portée de main, Wulf fait mar­cher son armée au cour du Rohan, défai­sant les Rohir­rim dans la neige épaisse des Gués de l’Isen. Les Rohir­rim sont assié­gés au Gouffre de Helm et à Dun­har­row. Helm et ses fils sont tués.

2759 — Freáláf, le neveu d’Helm, sur­prend les Dun­len­dings à Edoras et tue Wulf ; il se fait cou­ron­ner Roi dans le sillage de leur déroute ; c’est le pre­mier de la seconde lignée des Rois du Rohan. Les Dun­len­dings sont aussi repous­sés hors d’Isengard. Les clés d’Orthanc sont don­nées à Sarou­mane.

2830–2903 — Règne de Folc­wine au Rohan. Les Rohir­rim repoussent les Dun­len­dings hors du ValOuest.

2911–2912 — Le Cruel Hiver frappe l’Eriador et le Rho­va­nion. Les Loups Blancs font une appa­ri­tion en force jusqu’ aussi loin dans le Sud que le Pays de Dun. Le dégel du prin­temps pro­voque des crues qui obligent à aban­don­ner Thar­bad. Les Dun­len­dings des Terres Basses doivent recons­truire.

2941 — Le Conseil Blanc fait sortir Sauron de Dol Guldur.

2953 — Der­nière réunion du Conseil Blanc. Sarou­mane com­mence à consti­tuer des forces (y com­pris de Dun­len­dings) et pro­clame Orthanc comme étant sa pro­priété. Les raz­zias des Orques sur la Forêt de Fan­gorn deviennent plus cou­rantes après cette époque. Sarou­mane com­mence à envoyer des ser­vi­teurs fouiller les Champs aux Iris.

3000 — Sarou­mane uti­lise le Palantír d’Orthanc et est piégé par Sauron uti­li­sant la pierre d’Ithil.

3018–3019 — La Guerre de l’Anneau. Les Ents attaquent Isen­gard. Les Dun­len­dings asso­ciés à Sarou­mane sont battus au Gouffre de Helm mais ils sont auto­ri­sés à rega­gner leur demeure. L’Anneau Unique est détruit et Sauron est chassé. Sarou­mane dis­pa­raît d’Arda.

3021 — Fin du Troi­sième Âge.


Fichiers


Pour les fichiers .markdown, préférer un clic droit et sélectionner
« Enregistrer le lien sous... »